Connexion

Site pour la continuité pédagogique du 1er degré

Accueil  >Parcours educatif des arts et de la culture >Musique >  Quelques musiques pour le confinement

Quelques musiques pour le confinement








Rameau

Le représentant du classique français. Son opéra Les Indes galantes n’est pas toujours facile d’accès, mais le célèbre "Rondeau" est très beau et vivant, n’importe qui appréciera.




Mozart

Le représentant du classique tout court. Il a écrit une vingtaine d’opéras, le tout premier quand il avait 11 ans (eh oui, on est un génie ou on ne l’est pas). Et tous sont tellement beaux et tellement géniaux qu’il est difficile de vous faire une sélection :

- La Flûte enchantée est le dernier opéra de Mozart, le plus célèbre et sans conteste un des plus beaux. On peut en proposer des extraits aux élèves. Le premier et le second airs de la Reine de la Nuit sont un des sommets de la musique.










- Don Giovanni est un autre opéra particulièrement réussi. On peut proposer aux élèves l’air du champagne, dans laquelle don Juan demande à son serviteur Leporello de lui ramener des femmes pour qu’il puisse dès le lendemain "allonger sa liste d’une dizaine".







- Le nozze di Figaro : on peut proposer l’ouverture, ainsi que l’air dans lequel Figaro se moque de Chérubin, forcé par le Comte de partir à la guerre et qui ne va plus pouvoir draguer tout ce qui porte jupon au château.









Rossini

Compositeur italien de la période romantique, il est l’auteur de nombreux opéras très célèbres. On pourrait faire une sélection aussi large que pour Mozart, mais voici de quoi commencer :


- Beaucoup d’ouvertures de Rossini sont très célèbres parce que très belles. Celle de Guillaume Tell est une des plus magnifiques, et aussi des plus connues (même si les gens ne connaissent en général que la dernière partie). Celle du Barbier de Séville est très belle aussi. Dans ce même opéra, on peut proposer aux élèves le grand air de Figaro, où il se réjouit de sa bonne fortune (même si elle lui donne beaucoup de travail) : "Largo al factotum". Cette version est une de mes préférées.












Verdi

Le maître de l’opéra romantique italien. Là encore, c’est tellement génial qu’on pourrait mettre des dizaines d’heures d’écoute de musique... Quelques propositions.

- Macbeth n’est certainement pas l’opéra le plus connu de Verdi, mais il est superbe. Vous avez ici le premier chœur des sorcières dans la meilleure version que je connaisse (et la mise en scène est très bien, ce qui peut aider les élèves du premier degré à apprécier).







- Aida est connu surtout pour cette marche triomphale (qui contient les célèbres "trompettes d’Aida").







- La Traviata, un autre opéra parmi les plus célèbres. Tout l’opéra est génial, mais je vous propose trois passages célèbres : le brindisi, autrement dit la chanson à boire ; le chœur des Bohémiennes ; et le chœur des matadors (tous les trois sont des archi-tubes de la musique classique).












Gounod

Immense compositeur romantique français, son opéra le plus célèbre est sans aucun doute son extraordinaire Faust : un opéra qui peut passer avec pas mal de classes, surtout en lycée, sensibles au "carpe diem". Cet opéra a eu un immense succès dès sa création, et est à l’origine d’une multitude de références dans la culture populaire. L’air des bijoux que chante perpétuellement la Castafiore dans Tintin vient de là.







Dans ce même opéra, on peut proposer aux élèves l’air le plus célèbre de Méphistophélès-Satan, "le veau d’or est toujours debout", dans lequel il célèbre son propre pouvoir sur l’humanité.






Bizet

Autre très grand compositeur français de la période romantique, Bizet est surtout connu pour son opéra Carmen. De manière étonnante, il n’a pas eu un grand succès à sa création, mais il s’est bien rattrapé ensuite, puisqu’il est aujourd’hui probablement l’opéra le plus joué au monde. Il contient pas mal de tubes : le premier air de Carmen, "l’amour est un oiseau rebelle", ne serait-ce que pour les innombrables références qui lui sont faites dans la culture populaire, et le très célèbre air du toréador.










Mais c’est dommage de se limiter à ces morceaux les plus connus. On peut aussi proposer aux élèves la chanson bohème, "Les tringles des sistres tintaient" ou l’air de séduction "Près des remparts de Séville".









Offenbach

Un des compositeurs français les plus célèbres et les plus joués, il est avant tout connu pour ses opérettes. L’opérette, c’est souvent plus accessible que l’opéra : la musique est en général plus légère, avec beaucoup de mélodies très vivantes, très pétillantes, qui restent dans la tête et sont faciles à retenir. Pour cette raison c’est une excellente porte d’entrée dans la musique classique : ça plaît souvent à des gens qui n’aiment pas (ou croient ne pas aimer) le reste.


Offenbach est sans conteste le compositeur d’opérettes le plus connu, et probablement le meilleur, et derrière l’apparente simplicité de ses histoires, il y a toujours une profonde vérité sur l’homme. Il parle ainsi beaucoup des forces qui le travaillent : le désir, le sexe, l’amour, le pouvoir ; et s’il voit toujours avec lucidité les faiblesses et les défauts des hommes, il les regarde toujours avec tendresse (voir les hommes comme ils sont et continuer à les aimer, c’est très rare).


Orphée aux Enfers est une des opérettes les plus célèbres ; Offenbach y revisite le mythe d’Orphée et Eurydice. Plus encore que pour l’opéra, ça vaut le coup de voir ça joué. Il y a pas mal de versions intégrales en ligne, mais elles sont inégales. On peut proposer plusieurs extraits aux élèves du premier degré, c’est de la musique très enjouée et facile :




- le duo de dispute entre Orphée et Eurydice au début de la pièce ;







- la joie d’Orphée quand il découvre que sa femme est morte, et la colère de l’Opinion publique (une bourgeoise très comme il faut, forcément) ;







- le grand air d’Eurydice aux Enfers : elle est un peu délaissée par Pluton, elle s’ennuie, et elle finit par regretter son mari ;







- le chœur infernal ("Vive le vin ! Vive Pluton !") : les dieux s’amusent dans une bonne vieille orgie aux Enfers, ce qui les change de l’Olympe, paradis cotonneux et un peu ennuyeux à la longue ;







- le célébrissime galop infernal ("Ce bal est original"), qui est devenu l’air par excellence du french cancan.







Toujours dans les opérettes très connues, La Grande-Duchesse de Gerollstein, dont on peut proposer la vengeance des rivaux de Fritz, le héros, qu’ils empêchent de consommer sa nuit de noces, suivi par un superbe entracte musical.







Enfin, comme Offenbach a aussi écrit quelques opéras, on peut proposer un extrait des Contes d’Hoffmann, dont un des airs les plus connues est "l’air de la poupée". Dans les versions jouées, celle-ci est vraiment très bonne.






von Weber

Un compositeur beaucoup moins connu que les autres, alors que c’est un des plus grands compositeurs d’opéras allemands : Carl Maria von Weber. Son opéra le plus connu est Le Franc-tireur (Der Freischütz, encore une histoire de pacte avec le diable pour le pouvoir et l’amour). Je vous en propose un extrait, le chœur des chasseurs.






Wagner

Un des plus grands compositeurs de l’opéra allemand, et un des plus grands compositeurs tout court. Il est l’auteur de morceaux très célèbres, mais une large partie de sa musique est assez difficile d’accès, et n’est généralement pas appréciée par ceux qui n’ont pas déjà une bonne pratique de la musique classique. Je vous propose donc quelques morceaux magnifiques et faciles (petits gâtés).




Le Vaisseau fantôme (Der fliegende Holländer) : l’ouverture est un morceau aussi sublime que célèbre.







Vous pouvez proposer aussi le grand chœur des marins.







Sinon, côté morceaux célèbres, vous avez le prélude de L’or du Rhin.







Vous pouvez aussi proposer la célèbre chevauchée des Walkyries.







Pour une version sans paroles et sans mise en scène, c’est ici.






Glinka

Un peu d’opéra russe, pour finir. Je me limite à l’ouverture de Ruslan et Ludmila. Parce qu’il faut bien s’arrêter quelque part.



Partager cet article
Auteur : Sandrine Ingremeau
Mise à jour le lundi 15 février 2021

Présentation

Dans le cadre de la continuité pédagogique, l’équipe des Conseillers départementaux se mobilisent pour mettre à disposition des ressources diverses et variées. Vous trouverez aussi ci-dessous l’accès direct aux sites de circonscriptions.

Liens utiles





JPEG - 11.2 ko

PNG - 4.8 ko